Identification de l'utilisateur

Entrez votre nom d'utilisateur et votre mot de passe pour vous identifier :
Identification

Mot de passe oublié

ATTENTION : si votre accès à l'espace membres ne semble plus fonctionner, nous vous invitons à effacer le cache et les cookies de votre navigateur avant recharger cette page et de retenter de vous connecter.

LES DÉFICIENCES VISUELLES CHEZ LA PERSONNE ÂGÉE

DÉPISTER LA DÉFICIENCE VISUELLE ET ADAPTER L’ACCOMPAGNEMENT EN CONSÉQUENCE.

Gériatrie
Partager
Imprimer

 

La prévalence des déficiences visuelles augmente avec l’âge : chez les plus de 75 ans, une personne sur quatre présente une vision diminuée.

 

 

 

Sur demande, cette formation peut se coupler à la formation ACCOMPAGNER LES PERSONNES MALENTENDANTES OU ATTEINTES DE SURDITÉ, et être organisée sur une journée complète.

Description

Une meilleure connaissance des déficits visuels permet, d’une part, d’éviter des erreurs diagnostiques et, d’autre part, de comprendre certains comportements et ainsi d’adapter au mieux l’accompagnement de la personne. Il est important de ne pas se méprendre sur certaines réactions des personnes âgées pouvant relever d’un manque de vision, mais qui peuvent parfois être interprétées comme le symptôme d’une autre déficience (mnésique, motrice, etc).

Cette formation permet d’apprendre comment optimiser le potentiel visuel afin d’améliorer la sécurité, l’orientation dans l’espace et dans le temps, la reconnaissance des objets, et la communication.

Objectifs

–  Sensibiliser aux formes multiples et parfois paradoxales que peut prendre la malvoyance.

– Être capable de dépister une déficience visuelle.

– Connaître les conséquences d’un déficit visuel sur les plans somatiques, cognitifs et psychologiques.

– Se familiariser avec les moyens à disposition pour atténuer l’impact de la diminution de la vue.

Contenu

– La prévalence des troubles visuels chez les aînés.

 – Les raisons pour lesquelles les déficits visuels des personnes âgées sont peu reconnus.

– Les déficits visuels et leurs conséquences (fonctionnelles, psychologiques, sociales).

– Les moyens pour optimiser activement et/ou passivement le potentiel visuel du patient.

Méthodologie 

- Exposés théoriques et exercices pratiques.

- Expérimentation des différents déficits visuels (lunettes de simulation).

- Partage de pratiques.

 

Format

Présentiel

Niveau de compétence

Interprofessionnel

Durée

3h30

En institution

Merci de vous adresser à la personne de contact pour plus de renseignements.

Membres HévivA 808.-
EMS Partenaires Vaudois 850.-
Membres Associés HévivA 893.-
Autres 935.-

Contact

Julie Büchi

Téléphone

021 721 01 62

E-mail

julie.buchi@heviva.ch