Identification de l'utilisateur

Entrez votre nom d'utilisateur et votre mot de passe pour vous identifier :
Identification

Mot de passe oublié

ATTENTION : si votre accès à l'espace membres ne semble plus fonctionner, nous vous invitons à effacer le cache et les cookies de votre navigateur avant recharger cette page et de retenter de vous connecter.

Pour information

HévivA est OUVERT, mais nous n’accueillons plus de séances, de cours ou de visiteurs, conformément aux mesures adoptées par le Conseil fédéral et Conseil d’Etat vaudois.

La réception téléphonique est toujours ouverte : 021 721 01 60

HévivA a mis en place pour tous ses collaborateurs le télétravail, chaque collaborateur est disponible par téléphone et par mail.

Coordonnées des collaborateurs du Secrétariat Général

HévivA tient à jour une Foire Aux Questions (FAQ) relative au Coronavirus sur les thématiques des proches, des résidents, des collaborateurs et des infrastructures.

FAQ CORONAVIRUS

L’ensemble de l’équipe de HévivA vous remercie pour votre compréhension et vous souhaite de prendre soin de vous-mêmes et de vos proches.

Coronavirus

Le virus circule et fait partie de notre quotidien. Les précautions à prendre demeurent les mêmes que pour la grippe et les recommandations HPCi restent applicables. Vous trouverez sous cette rubrique des informations sur la situation actuelle sous forme de foire aux questions et de recommandations pour les institutions, les résidents, les proches et les collaborateurs.

Les informations contenues dans ces pages évoluent en fonction de la situation

 

Les lits de courts séjours doivent être mis à disposition des personnes en attente de placement. En conséquence la programmation de court séjour de répit doit être suspendue. Les places disponibles doivent être annoncées et le BRIO peut décider de placer des personnes en fonction des disponibilités et non des préférences de la personne concernée.

Non. Il n’y a pas de prescriptions particulières concernant les logements protégés. Ce qui signifie que les recommandations de l’OFSP s’appliquent comme partout. Comme pour les CAT, tant que les locataires ne présentent pas de symptômes, ils peuvent continuer leurs activités sociales. Les référentes sociales doivent être particulièrement vigilantes au respect des mesures d’hygiène prescrites par l’OFSP et à l’évolution de l’état de santé des locataires, voire de leurs visiteurs. Enfin, elles doivent signaler les cas suspects.

Non. Pour les CAT, l’activité doit être maintenue, tant que les bénéficiaires ne présentent pas de symptômes. Dès lors, il faut s’assurer de l’état de santé des bénéficiaires avant de les transporter vers l’institution. En cas de doutes ou de symptômes avérés, les personnes concernées doivent être maintenues à domicile et prises en charge par le CMS. Dans les institutions, il faut toutefois prendre des mesures pour limiter les contacts entre les deux populations (résidents et bénéficiaires CAT), notamment, en cas de CAT intra muros.