Identification de l'utilisateur

Entrez votre nom d'utilisateur et votre mot de passe pour vous identifier :
Identification

Mot de passe oublié

ATTENTION : si votre accès à l'espace membres ne semble plus fonctionner, nous vous invitons à effacer le cache et les cookies de votre navigateur avant recharger cette page et de retenter de vous connecter.

21 juin 2019

"Was ich mag": Une campagne originale de CURAVIVA BE

L'association bernoise des institutions sociales (CURAVIVA BE) organise une campagne de communication autour des photos et des souvenirs.

 

Alice Schiffman a grandi à Melchnau en Argovie. Sa photo préférée la montre en écolière devant la fontaine dite "de Pologne".  En 1940/1941, Melchnau accueillit un contingent de soldats polonais internés en Suisse et employés comme ouvriers agricoles et du bâtiment. Alice Schiffmann fréquentait l'école primaire à l'époque. Elle se souvient de l'arrivée des Polonais, qui ont donné aux enfants des vacances d'automne prolongées.

"Ma mère m'avait envoyé faire du shopping. Je sortais tout juste du magasin quand j'ai croisé un groupe d'une vingtaine d'hommes en colonne par deux. Une image triste et misérable  s'est gravée dans ma mémoire : Certains ne portaient qu'une seule chaussure, d'autres ne portaient plus que des lambeaux de vêtements sur leur corps manifestemment affamés."

L'histoire d'Alice, mais aussi celles de Jean-Paul, Felicitas et et de nombreux autres peuvent être retrouvée sur le site internet www.wasichmag.ch. Un portail créé par CURAVIVA Bern dans le cadre d'un projet visant à "combler une lacune" dans la représentation que l'on a du travail avec les personnes âgées. Les auteurs du projet expliquent que les personnes qui entrent en maison de retraite n'ont peur de rien d'autre que du silence. "Alors que beaucoup d'énergie est investie dans les soins physiques, les gérontologues qualifient le manque d'investissement dans le relationnel comme un "fossé mental".

Site internet de la campagne: www.wasichmag.ch